mercredi 18 octobre 2017

Pastorale-Québec: Maurice Filion (1932-2017)

Les funérailles de Maurice Filion, entraîneur et directeur-gérant des Remparts de Québec puis des Nordiques de Québec, ont été célébrées cet été à l'église Sainte-Cécile de Charlesbourg, rappelle le numéro d'octobre de Pastorale-Québec. On y publie des extraits de l'homélie prononcée par l'abbé Jean-Guy Paradis.

«Ce que le Québec a connu de ce géant, comme un journal a qualifié Maurice Filion, fait que nous sommes tous un peu en deuil ces jours-ci. Il aura clairement été un bâtisseur, habité par un idéal», a dit le prêtre.

Le paroissien de Sainte-Cécile «a su discerner sa voie à travers des événements qui interpellaient; il a répondu à des appels que les circonstances permettaient d’entrevoir prometteurs, malgré les inévitables aléas de la vie. Son implication dans l’univers des sports aura bénéficié à tout le Québec, même durant les dix dernières années, alors qu’il était théoriquement retraité».

mardi 17 octobre 2017

Le Verbe: photoreportage au Tibet

«Combien de fois, après avoir sué à grosses gouttes sur un projet de financement sans l’ombre d’un résultat, nous avons reçu un gros chèque provenant d’une terre que nous n’avions même pas labourée», écrit Antoine Malenfant, rédacteur en chef de la revue Le Verbe.

Dans la salle de rédaction?

«C’est exactement la même dynamique», poursuit-il. «Nous lançons des dizaines de courriels, faisons des appels, sollicitons des contacts pour un article qui nous tient à coeur… puis, c’est le flop! À quelques pas du fil d’arrivée, l’entrevue n’est plus possible et nous nous retrouvons avec un joli trou dans notre revue».

C'est alors que les responsables reçoivent - c'est arrivé pour ce numéro - une proposition d'article. «Quelques heures plus tard, nous voilà en train d’éditer l’un des plus beaux reportages publiés à ce jour dans Le Verbe», annonce le rédacteur en chef. Il s'agit du photoreportage Une messe au Tibet (photos: Raphaël de Champlain, texte: Stéphane Morin-Ouellet).

lundi 16 octobre 2017

Un évêque au comité de rédaction

Membre du comité de rédaction du webzine Chemins franciscains, Gaston Sauvé se réjouit que Christian Rodembourg ait été nommé évêque du diocèse de Saint-Hyacinte. Il rappelle que «Mgr Rodembourg était membre du comité de rédaction de la revue Chemins franciscains» et que le nouvel évêque «assure qu'il poursuivra sa collaboration».

Une collaboration qui s'explique par le fait que «le père Eusèbe H. Ménard, franciscain, a fondé la société Missionnaire des Saints Apôtres dont est membre Mgr Rodembourg. La spiritualité de François d'Assise est une référence essentielle dans sa vie et son engagement apostolique», écrit Gaston Sauvé.

dimanche 15 octobre 2017

Vivre et célébrer: célébration joyeuse

Gaétan Baillargeon reconnaît que c'est un véritable défi de «faire de la célébration dominicale une expérience agréable et joyeuse». Dans le plus récent numéro de Vivre et célébrer, il écrit que «nos célébrations sont souvent froides et peu expressives. le corps n’y est guère sollicité, l’émotion refoulée dans l’intimité». Pour la transformation de la liturgie du dimanche, «il semble bien qu’il faille travailler sur plusieurs aspects de la célébration».

L'accueil, en premier lieu, est très important, écrit l'auteur, membre du comité d’orientation de la revue et ex-directeur de l’Office national de liturgie. «Comment accueille-t-on ceux et celles qui n’ont pas l’habitude nos assemblées, les gens de passages, les étrangers? La célébration est aussi la leur.»

«À la paroisse de la nativité, à Timonium au Maryland, le souci de l’accueil commence même dans le parc de stationnement. À St Benedict, à Halifax, on songe à avoir un café à l’entrée de l’église. Et dans ces paroisses, des responsables du secrétariat sont disponibles pour recevoir les paroissiens et répondre à leurs demandes», donne-t-il comme exemples.

samedi 14 octobre 2017

En communion: mémoires d'un prêtre

Un prêtre du diocèse de Nicolet publie ses mémoires, indique le bulletin En communion. Dans Le fils du forgeron, Gaston Bergeron se révèle comme un «homme curieux et toujours soucieux de demeurer à la fine pointe de l’évolution et des changements de notre monde et de l’Église», écrit-on.

«Il a su reconnaître les points positifs des événements de sa vie. Il est très intéressant de le suivre, presque au quotidien, dans son travail et ses occupations autant comme prêtre, que comme homme. On y trouve un équilibre de vie qui fait de lui un homme, un prêtre heureux.»

vendredi 13 octobre 2017

Le gazouillis de la semaine

Chaque vendredi, un tweet qui intéressera tout particulièrement les membres de l'AMéCO par sa pertinence, son style, ses images et/ou son propos.

jeudi 12 octobre 2017

Ensemble: mon été au presbytère

«Mon été au presbytère… en un seul mot : adoré! J’ai vraiment aimé mon emploi d’été. Les employés et bénévoles sont sympathiques et ils m’ont tous très bien accueillie. Je suis presque déçue de finir mes études cette année, car je serais bien revenue l’an prochain», écrit Andréann Caron, dans le plus récent numéro d'Ensemble, la revue de l'archidiocèse de Sherbrooke.

La jeune femme a travaillé durant l’été au presbytère de la paroisse Saint-Paul, à Sherbrooke. Étudiante en inhalothérapie au Cégep de Sherbrooke, elle avait pour tâche l’accueil, le secrétariat et la gestion du cimetière. Ce poste d’été a été rendu possible grâce à une subvention fédérale d’Emploi été Canada, indique-t-on.

mercredi 11 octobre 2017

L'Envoi: Mgr Rodembourg

«Le présent numéro de la revue L’Envoi est entièrement consacré à Mgr Christian Rodembourg. L'objectif est de faire plus ample connaissance avec le 12e évêque de Saint-Hyacinthe. Pour y parvenir, nous avons fait appel à des gens d’ici et d’ailleurs qui le connaissent déjà bien. Vous verrez: ce qui sort de la plume de nos témoins est le trop-plein de leur coeur», indique Luc Benoît, coordonnateur et rédacteur, dans le numéro de septembre-octobre.

mardi 10 octobre 2017

Notre-Dame-du-Cap: Réforme

«Le 31 octobre 2017 marque le 500e anniversaire du début de la Réforme protestante, événement d’importance capitale dans l’histoire mondiale. Chose inouïe, la Réforme, qui a pourtant divisé l’Église d’Occident, fait l’objet d’une commémoration commune des protestants et des catholiques», écrit Stéphane Gaudet, rédacteur en chef, dans le numéro d'octobre de Notre-Dame-du-Cap.

Dans son éditorial intitulé Enterrer la hache de guerre, il note que «l’antagonisme et les condamnations sont choses du passé, le temps n’est plus aux polémiques confessionnelles. La hache de guerre est enterrée. Une religion qui enseigne aimez-vous les uns les autres n’est pas très crédible si ses adeptes se battent entre eux».

lundi 9 octobre 2017

Vie liturgique: nouvelle collaboratrice

Jean Grou, rédacteur en chef de Vie liturgique, est très fier qu'une nouvelle rédactrice se soit jointe à son équipe.

«J’attire notamment votre attention sur les suggestions pour célébrer l’Avent avec les enfants, préparées par une nouvelle rédactrice, Marie-Jeanne Fontaine, fille de Louise Poirier et de Laurent Fontaine, collaborateurs de longue date de Vie liturgique. Cette jeune femme a eu l’audace d’accepter mon offre de collaboration et je ne regrette pas d’avoir osé lui faire confiance», écrit-il dans le prélude du numéro de l'Avent de la revue.

dimanche 8 octobre 2017

Prions en Église: dimanche missionnaire

«Le Dimanche missionnaire mondial invite les catholiques du monde entier à prier et à faire un geste de partage pour les missions. Elle donne aussi l’occasion de faire le point sur la mission», écrit Jacques Lison dans le numéro d'octobre du Prions en Église.

«L'Assemblée des évêques catholiques du Québec a fait cet exercice récemment», poursuit-il. «Elle a ramassé ses conclusions et proposé un programme en conséquence dans un document intitulé Le tournant missionnaire des communautés chrétiennes (2016). Une bonne préparation au Dimanche missionnaire mondial serait de lire ce texte disponible dans le Web et qui porte bien au-delà des frontières du Québec. On y prend conscience que nos Églises se sont trop crues «à l’abri de toute remise en question», parce qu’elles pensaient que «la christianisation était chose faite». Le tournant missionnaire incite donc à une «conversion des pratiques de chrétienté en des pratiques missionnaires...»

samedi 7 octobre 2017

En Église: sede vacante

Que se passe-t-il lors d’un changement d’évêque diocésain? La chancelière Isabelle Dallaire du diocèse de Chicoutimi répond à cette question dans le plus récent numéro d'En Église, la publication diocésaine.

«La réponse à cette question est: rien. Il faudrait plutôt dire que rien-ne-doit-se-passer!», écrit-elle en introduction.

«L’expression latine pour exprimer ce temps est Sede vacante nihil innoventur (canon 428, §1). Cela signifie que lorsque le siège (sede) est vacant (vacante) rien (nihil) de nouveau ne peut être entrepris (innoventur). En d’autres mots, à la mort de l’évêque ou à sa démission, c’est-à-dire lorsque le siège est vacant, le Conseil presbytéral ne peut plus siéger (c. 501, §2), le vicaire général ne peut plus exercer sa fonction (c. 481, §2).»

vendredi 6 octobre 2017

Le gazouillis de la semaine

Chaque vendredi, un tweet qui intéressera tout particulièrement les membres de l'AMéCO par sa pertinence, son style, ses images et/ou son propos.

jeudi 5 octobre 2017

Pèlerins en marche: marketing

«En Église, le mot marketing nous apeure. Trop associé aux pratiques commerciales douteuses, j’imagine», écrit Dany Dubois dans le dernier numéro de Pèlerins en marche. «Pourtant, le marketing est l’art de se vendre. Ne pas confondre avec se vanter, qui est synonyme de tromper, de mentir. Pour réussir une entrevue d’emploi, je dois me vendre. Mais si j’en mets plus que la vérité, ça me rattrapera tôt ou tard et je passerai pour un vantard.»

Dany Dubois, autrefois chroniqueur et responsable des opérations et du marketing pour le magazine Notre-Dame-du-Cap, a publié en 2014 Oser le marketing de la foi (Novalis).

mercredi 4 octobre 2017

Relations: transhumanisme

«Les idées du transhumanisme séduisent de plus en plus le cercle des philosophes et des scientifiques», estime Jean-Claude Ravet, rédacteur en chef de Relations.

«Cette idéologie qui a son terreau dans la Silicon Valley prône l’augmentation de nos capacités physiques et mentales et l’amélioration de l’espèce humaine grâce à son hybridation étroite avec la technique par le biais de différentes technologies de pointe : la bio et la nanotechnologie, l’intelligence artificielle, le génie génétique, l’informatique, etc. Les transnationales comme Google, Amazon, Paypal, Apple, Facebook financent grassement les recherches dans cette direction. La manipulation génétique, l’eugénisme, l’expérimentation sur l’humain, l’homme nouveau, la race supérieure qui faisaient frémir sous l’horizon plombé du nazisme et du stalinisme trouvent désormais un vernis de respectabilité sous le ciel radieux du progrès scientifique», écrit-il dans le numéro d'octobre de la revue.

mardi 3 octobre 2017

Histoire et missions

Le plus récent numéro de la revue Études d'histoire religieuse (volume 83, numéro 1-2, 2017) vient d'être dépose dans la plateforme Érudit. À souligner un texte de Catherine Foisy, intitulé Loin des yeux, près du coeur ! Autorité, distance et pragmatisme chez les Soeurs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique (1869-1894), et celui de Dominique Laperle, Une mission féministe ou une mission de femmes? Les Soeurs des Saints Noms de Jésus et de Marie au Pérou et au Brésil (1960-1985).

Études d'histoire religieuse, publiée par la section française de la Société canadienne d'histoire de l'Église catholique, n'est pas membre de l'AMéCO.

lundi 2 octobre 2017

La revue Appoint a 50 ans

«Rares sont les revues qui durent, surtout celles qui tiennent à parler directement de valeurs inspirées de l’Évangile. Appoint a 50 ans cette année. Créée en 1967 dans le souffle de l’Exposition universelle de Montréal, cette revue de spiritualité chrétienne alimente la réflexion non seulement des membres de communautés religieuses mais également de tous et celles qui ont d’abord le goût de dialoguer et de mieux comprendre l’autre.»

C'est ce qu'on peut lire dans la fiche de présentation de l'émission Questions d'aujourd'hui proposée ces jours-ci par Radio VM et Radio-Galilée. La revue Appoint n'est pas membre de l'AMéCO.

Revue missionnaire Mariannhill: démission épiscopale

Mgr Christian Blouin, évêque de Lae, en Papouasie-Nouvelle-Guinée depuis 2007, réfléchit à ses dix années d'épiscopat dans le plus récent numéro de la Revue missionnaire Mariannhill.

«Quand j’ai atteint mes 75 ans, le 1er novembre 2016, j’ai écrit au pape pour remettre ma démission comme évêque selon les règles du droit canonique. Ma démission a été acceptée par Rome avec la mention nunc pro tunc ce qui signifie jusqu’à ce qu’un successeur soit nommé. Je retourne donc en Papouasie-Nouvelle-Guinée le 23 août après mes vacances au Canada. La nomination du nouvel évêque devrait avoir lieu avant la fin de cette année», estime-t-il.

dimanche 1 octobre 2017

La fête de Notre-Dame-du-Cap

Une centaine de personnes ont souligné les «125 ans de fidélité et d'audace» de la revue Notre-Dame-du-Cap le samedi 23 septembre  2017.

Chaque personne présente s’est vu remettre à l’entrée un sac écologique réutilisable et un billet pour le tirage des prix de présence (livres de Normand Provencher et de Paul Arsenault, disques d’André Dumont et de Paul Arsenault). Sur une photo plus bas, on reconnaît le rédacteur en chef de la revue, Stéphane Gaudet, tenant le sac préparé pour le 125e anniversaire.


 
Sur une autre photo, Gilles Leblanc, directeur de la revue, tient un des trophées qui ont été remis à huit personnes honorées lors de cette fête. Ce sont le père Paul Arsenault (directeur de la revue pendant 23 ans et collaborateur depuis des décennies), le père Hervé Aubin (absent, a été pendant longtemps directeur et rédacteur en chef de la revue), le père André Dumont (chroniqueur), madame Ginette Rocheleau (responsable de l’accueil et des abonnements pendant 39 ans), le frère Denis D’Auteuil (trésorier et comptable de la revue depuis 1986), Mgr Paul-Émile Landry (rédacteur de la rubrique Répondez-moi pendant deux décennies), le journaliste Michel Dongois (absent) et l’ex-rédacteur en chef Jérôme Martineau (absent, qui a été en poste pendant 29 ans).

Un texte dans la revue Prier

Rédacteur en chef de l'agence de presse Présence, Philippe Vaillancourt signe le reportage central publié dans le numéro de septembre de la revue française Prier. «Des moines au cœur de la forêt», son article, présente le quotidien des trappistes de l’abbaye Val Notre-Dame.

samedi 30 septembre 2017

Le pape et les fausses nouvelles

Le pape François vient de dévoiler sur Twitter - et avec quatre mois d'avance - le thème de la prochaine Journée mondiale des communications sociales (2018). Ce sera Fausses nouvelles et journalisme de paix.

Un mot d'Onil Perrier

Le blogue Nouvelles de l'AMéCO a reçu hier ce message d'Onil Perrier, membre-fondateur et secrétaire-trésorier du tout premier exécutif de l'ACPC, ancienne appellation de l'AMéCO.

«Quand nous avons lancé l’ACPC, nous ne pensions pas planter une petite graine qui deviendrait un grand arbre. Je vois les 75 publications membres comme autant d’oiseaux qui virevoltent et qui remplissent l’air de leurs gazouillis. À 89 ans, j’ai encore l’espoir que les chrétiens du pays vont trouver une manière neuve de promouvoir le Message.»

Onil Perrier est membre honoraire de l'AMéCO. En 1968, à la fondation de l'ACPC, il dirigeait la revue Regard de foi.

vendredi 29 septembre 2017

Le gazouillis de la semaine

Chaque vendredi, un tweet qui intéressera tout particulièrement les membres de l'AMéCO par sa pertinence, son style, ses images et/ou son propos.

jeudi 28 septembre 2017

La Revue Sainte-Anne: présence rédemptoriste

Le numéro de septembre de La Revue Sainte-Anne souligne 120 ans de présence rédemptoriste à la direction de cette publication.

«La Revue Sainte Anne est la publication religieuse la plus ancienne au Québec, fondée en 1873 par l’abbé Nazaire Alphonse Lecler», écrit Lucie Ricard, rédactrice en chef. 


«Depuis, le périodique est passé entre plusieurs mains, pour finalement être confié aux rédemptoristes de Sainte-Anne-de-Beaupré en 1897. Avec les années, le nom a changé pour devenir Revue Sainte Anne, la parution a bénéficié de tous les progrès technologiques de l’imprimerie et de l’informatique, mais a toujours poursuivi le même but: être au service des familles pour soutenir la vie chrétienne et promouvoir la dévotion à sainte Anne».

«Avec plus de 35 000 abonnés, votre Revue Sainte Anne se veut encore un outil privilégié d’évangélisation pour la croissance humaine et spirituelle des individus et des familles et elle s’adresse à toute personne qui souhaite mieux connaître sa foi catholique afin de mieux la nommer et de mieux la vivre.»

mercredi 27 septembre 2017

L'Église de Gaspé: constatations épiscopales

Dans le numéro de septembre de L'Église de Gaspé, Mgr Gaétan Proulx met sur papier cinq constatations faites depuis sa nomination dans le diocèse de Gaspé. «De grands efforts ont été consentis pour que les communautés chrétiennes se prennent en charge et qu’elles vivent», observe-t-il d'abord, tout en soulignant qu'en 2013, «81 % des fabriques croyaient que le statu quo n’était plus possible et s’interrogeaient sur comment prendre le tournant ensemble». Cinq ans plus tard, «il semble bien qu’il faille envisager sérieusement faire des choix en se donnant un plan d’action», écrit l'évêque qui note «que la participation des fidèles à la vie de l’Église continue de décroître et que les assemblées célébrantes sont de plus en plus réduites. On a un problème de transmission du message évangélique. Nous manquons de catéchètes, les bénévoles qui assuraient des services communautaires deviennent une denrée rare.»

La venue de prêtres d'ailleurs et la formation au diaconat permettent aux paroisses d'avoir assez de personnel pour l'administration des sacrements, écrit-il, mais il constate «que plusieurs fabriques ont des difficultés à boucler leur budget. Elles peinent à payer les pasteurs et les intervenants en pastorale. Les budgets sont surtout alloués au maintien du patrimoine bâti plutôt qu’investir dans le personnel au service de l’évangélisation. Cela pose question. De plus, on parvient difficilement à élire le nombre de marguillers pour composer l’assemblée de fabrique».

mardi 26 septembre 2017

L'Église de Rouyn-Noranda: périphéries

«Nous sommes désormais dans un monde où beaucoup de nos contemporains, hommes et femmes, adultes ou jeunes, n’auront accès à l’Évangile de Jésus qu’en découvrant nos vies humaines transformées par la Parole de Dieu», écrit Mgr Dorylas Moreau, évêque de Rouyn-Noranda, dans L'Église de Rouyn-Noranda de septembre. 

Il explique que les évêques du Québec, lors de leur  visite ad limina, ont «pu interroger le pape François à ce propos. En substance, il nous a dit: La crise que traverse le Québec n’est pas propre à votre pays, ce sont les mêmes difficultés pastorales partout en Occident. Puis il a aussi ajouté: Aller vers les périphéries, c’est simplement se détourner de soi pour aller vers l’autre, vers les autres en général».

lundi 25 septembre 2017

Le Messager de Saint-Antoine: marchands de mort

«Des marchands de mort! Quelle forte expression pour parler d’abord de l’intérêt financier de ces vendeurs d’armes (marchands) puis, des conséquences dramatiques que ces choix provoquent (mort)», écrit le capucin France Salesse, directeur du Messager de Saint-Antoine, dans le numéro de septembre de la revue.

«Selon des données connues, les principaux acheteurs d’armes sont l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et la Turquie. Et les profiteurs sont les pays capitalistes comme les nôtres. Arrêtons-nous et prenons conscience des effets désastreux de ces choix qui sont faits par nos sociétés et leurs dirigeants uniquement à partir de critères économiques. Est-ce la peur qui fait agir ainsi? L’égoïsme? Le désir de domination? L’appât du gain? Le matérialisme à outrance?», demande-t-il.

dimanche 24 septembre 2017

Programme du congrès en ligne

Le programme du congrès 2017 de l'AMéCO, en format PDF, peut être téléchargé ici.

Conférence de Jean-Claude Guillebaud

Voici l'affichette (cliquer sur l'image pour agrandir) de la conférence publique du 1er novembre 2017 organisée par l'AMéCO. Le journaliste et auteur Jean-Claude Guillebaud sera présent à Nicolet et traitera de la thématique du congrès de l'AMéCO, Une fenêtre ouverte sur le monde. La contribution suggérée est de 5 $.

samedi 23 septembre 2017

Candidat indépendant à Trois-Rivières

Ex-directeur d'Église de Trois-Rivières, Pierre Montreuil souhaite être élu comme conseiller municipal de Trois-Rivières lors des élections de novembre. Sa page Facebook, à titre de candidat indépendant pour le district Du Carmel, mentionne que l'ex-directeur des communications du sanctuaire Notre-Dame-du-Cap veut «favoriser les transports actifs et améliorer le transport en commun» et «encourager le dynamisme culturel et touristique».

vendredi 22 septembre 2017

Le gazouillis de la semaine

Chaque vendredi, un tweet qui intéressera tout particulièrement les membres de l'AMéCO par sa pertinence, son style, ses images et/ou son propos.

jeudi 21 septembre 2017

5000e billet

Ce billet est le 5000e à être publié dans le blogue Nouvelles de l'AMéCO. Lancé le 1er janvier 2008, il y a près de 10 ans, ce carnet virtuel, unique dans le monde francophone, publie quotidiennement des textes sur la presse religieuse, le journalisme spécialisé, les membres de l'AMéCO et les activités de cette association. 

Depuis le lancement de ce blogue, près de 3500 billets ont été consacrés aux membres de l'AMéCO, en grande majorité des revues et des bulletins. Ainsi, chaque nouveau numéro publié par les quelque 75 membres de l'AMéCO a été présenté dans cette vitrine virtuelle (page couverture, extraits significatifs d'un article, nouveautés éditoriales) - à la condition bien sûr que les rédacteurs de ce blogue aient pu mettre la main sur un exemplaire de la publication.  

mercredi 20 septembre 2017

Voyage au Portugal et en Espagne

Tout juste avant d'entrer en poste à titre de secrétaire général de l'Assemblée des évêques catholiques du Québec, Pierre Murray, l'actuel directeur général de Communications et Société, sera l'accompagnateur d'un groupe de pèlerins se rendant au Portugal et en Espagne en avril 2018.

C'est ce qu'annonce le site Web de Prions en Église.

En mai 2018, Prions en Église et Boréal Tours proposent un second pèlerinage, cette fois en Bosnie-Herzégovine, en Croatie et en Slovénie. L'abbé Pierre-Gervais Majeau, auteur du livre Le cadeau du mendiant (Médiaspaul), sera l'accompagnateur de ce groupe.

mardi 19 septembre 2017

Théologiques: le dernier repas

«Ce dossier de Théologiques explore le motif du dernier repas sous ses diverses formes. Il l’explore, au sens où il ne prétend pas épuiser le sujet, mais ouvrir une réflexion et proposer des pistes pour la mener», écrit Olivier Bauer, professeur à la Faculté de théologie et de sciences des religions à l’Université de Lausanne, dans la présentation du plus récent numéro de Théologiques déposé dans la plateforme Érudit.

Théologiques n'est pas membre de l'AMéCO.

lundi 18 septembre 2017

D'encre et de chair, récit de voyage

Autrefois aux communications de l'Aide à l'Église en détresse, Robert F. Lalonde publie, chez Novalis, D’encre et de chair, Voyage chez les bâtisseurs de ponts de paix. Dans ce récit de voyage dans les périphéries du Liban, du Rwanda, de la République démocratique du Congo, du Honduras et d’Haïti, «l’auteur donne voix à des personnes qui sont devenues de véritables bâtisseurs de ponts de paix». Le lancement du livre se tiendra le jeudi 21 septembre (18h45 à 21h15) dans les locaux de l'Institut de pastorale des dominicains.

dimanche 17 septembre 2017

Jean-Claude Guillebaud au congrès annuel

Le thème du prochain congrès annuel de l'AMéCO sera Une fenêtre ouverte sur le monde.

«La thématique du congrès oscillera autour des enjeux liés à la solidarité internationale, dans le sillage du 50e anniversaire de l'encyclique Populorum progressio et du message du pape François publié à l'occasion de la Journée mondiale des communications sociales», indique Frédéric Barriault, membre du conseil d'administration.

«Nous réfléchirons aux défis associés à la couverture de l'actualité internationale dans nos médias respectifs mais aussi aux tensions pouvant opposer la nouvelle et la Bonne Nouvelle. C'est-à-dire la nécessité de couvrir objectivement l'actualité internationale parfois tragique, sans sombrer dans le sensationnalisme ni l'anesthésie morale, et sans mettre de côté l'espérance chrétienne», écrit-il dans un compte rendu remis au blogue Nouvelles de l'AMéCO.

Il annonce aussi que «le journaliste chevronné et essayiste chrétien Jean-Claude Guillebaud sera présent à notre congrès annuel. Il y prononcera la conférence inaugurale, le 1er novembre en soirée. Il sera aussi des nôtres, le 2 novembre, à titre de personne-ressource, à l'occasion d'une table ronde sur le journalisme chrétien et l'actualité internationale».


Le congrès de l'AMéCO se tiendra à Nicolet du 1 au 3 novembre.

samedi 16 septembre 2017

Pierre Murray, nouveau secrétaire général de l'AECQ

Actuel directeur général de Communications et Société, Pierre Murray sera le prochain secrétaire général de l'Assemblée des évêques catholiques du Québec. Il remplacera à ce poste, le 1 mai 2018, Bertrand Ouellet, lui aussi un ex-dirigeant de Communications et Société.

Bertrand Ouellet a déjà été conférencier lors d'un congrès de l'ACPC (encien nom de l'AMéCO). Quant à Pierre Murray, il a coordonné l'organisation, à Québec, des congrès de Signis et de la Catholic Press Association au mois de juin.

Le Verbe: lancement le 28 septembre

Le Verbe annonce que ses prochaines éditions (magazine et revue) porteront sur la santé mentale. Leur lancement se tiendra à Montréal le 28 septembre. Ce sera à 17h au Broue Pub Brouhaha (10295, avenue Papineau). «Tout le monde peut y assister (abonnés et non abonnés)», a-t-on inscrit sur l'invitation. Il s'agit d'une «occasion unique de rencontrer les membres de notre équipe et d’échanger vos impressions sur Le Verbe en général».

vendredi 15 septembre 2017

Le gazouillis de la semaine

Chaque vendredi, un tweet qui intéressera tout particulièrement les membres de l'AMéCO par sa pertinence, son style, ses images et/ou son propos.

jeudi 14 septembre 2017

Nouvelle saison pour l'émission Foi et Turbulences

«La première table ronde de la 7e saison de Foi et Turbulences est maintenant en ligne sur notre site Web», anonoce la page Facebook du Centre culturel chrétien de Montréal.

Prêtre et Pasteur: peur

Peur et espérance. C'est le thème du numéro de septembre de Prêtre et Pasteur. Un tel titre «donne à entendre que la peur, qui peut briser l'ardeur, neutraliser l'élan, faire perdre ses moyens et faire reculer, peut aussi être surmontée, notamment par le courage et l'espérance», écrit Jean-Yves Garneau, directeur de la revue.

Un des auteurs appelés à traiter du thème est Jean-Claude Ravet, rédacteur en chef de Relations. Il écrit que «la peur est instrumentalisée pour consolider le pouvoir compris comme exercice de la domination d'une élite sur la majorité de la population. Elle devient éminemment utile. Elle consolide le conformisme, favorise la docilité, facilite la bonne marche du pouvoir.»

mercredi 13 septembre 2017

Notre-Dame-du-Cap: 375e de Montréal

«Montréal n’est pas née dans le tumulte de la guerre ou dans le sang d’une révolution. Montréal n’est pas née dans la ferveur de la conquête ou dans la course à la richesse et à l’or. Montréal est née d’un rêve. Celui de transmettre la parole de Dieu aux habitants des confins du Nouveau Monde.»

Ces mots du maire Denis Coderre, prononcés le 17 mai 2017 à la basilique Notre-Dame, sont insérés dans un article de la revue Notre-Dame-du-Cap sur le 375e anniversaire de Montréal.

mardi 12 septembre 2017

La mission d'un bulletin diocésain

Le Bulletin d'informations, une publication du diocèse d'Amos, présente dans son numéro de septembre sa mission.

«Notre bulletin sert d’abord à rester en communion entre nous. Notre diocèse étant géographiquement très grand, notre bulletin est un outil primordial et nécessaire pour garder l’esprit de famille entre nous. C’est pourquoi nous vous encourageons à le lire et à nous accompagner dans cette grande famille. Nous avons pensé regrouper nos textes selon des thèmes précis. Bien sûr le mot de l’évêque et son agenda resteront toujours prioritaires et à ceux-ci s’ajouteront des chroniques», écrit Lyne Bourbeau, coordonnatrice de la pastorale diocésaine.

Elle présente ensuite les thèmes des différentes chroniques et sollicite la collaboration des lecteurs et lectrices. «Certaines exigences techniques nous obligent à être rigoureux sur des critères de longueur. Des photos accompagnant le texte seront toujours appréciées. Nous nous autorisons aussi le droit de ne pas publier le texte reçu ou de le reporter dans un prochain numéro», indique la responsable.

Le Bulletin d'informations n'est plus membre de l'AMéCO.

lundi 11 septembre 2017

Signes: la maladie

Dans la revue Signes, on a interrogé quelques personnes qui vivent l'épreuve de la maladie. «lls nous partagent comment, à la lumière de leur foi, ils parcourent cette étape de leur vie et quelle parole de Dieu les réconforte et les soutient», écrit-on en introduction.

«Sans la foi, je ne peux tout simplement pas m'imaginer vivre cette pénible étape de l'irruption de la vieillesse avec son cortège de limites frustrantes, de fragilités, de maladies qui nous rendent vulnérables et souvent dépendants de l'aide des autres», dit Marie Lee.

dimanche 10 septembre 2017

Maintenant sur Twitter

La revue Missions des franciscains s'affiche dorénavant sur Twitter. Son adresse: @OFMmissions

Seuls quelques médias membres de l'AMéCO sont actifs, de façon autonome, sur Twitter. C'est le cas du magazine Notre-Dame-du-Cap, du magazine et de la revue Le Verbe, de la revue Relations, de Télévision Sel + Lumière et de Radio VM

Plusieurs bulletins et revues membres de l'AMéCO sont toutefois publiés par des institutions (diocèses, organismes) qui gèrent des compte Twitter.

samedi 9 septembre 2017

Un commentaire pour le blogue?

Pour déposer un commentaire dans le blogue Nouvelles de l'AMéCO, il suffit d'appuyer sur le terme commentaires au bas du billet auquel vous souhaitez réagir. Vous remplissez le formulaire qui s'affiche et vous vous identifiez comme Anonyme. En appuyant sur le bouton Publier, on vous demandera de prouver - par le choix d'images - que vous n'êtes pas un robot.

Votre message sera ensuite modéré puis rapidement inséré en ligne.

vendredi 8 septembre 2017

Le gazouillis de la semaine

Chaque vendredi, un tweet qui intéressera tout particulièrement les membres de l'AMéCO par sa pertinence, son style, ses images et/ou son propos.