jeudi 19 janvier 2017

Parabole: mère d'Youville

«Bien avant notre temps, Mère Marguerite d’Youville a eu cette vision de la beauté inachevée du monde et de la grandeur de l’homme. Cette femme avait la trempe des héros qui font l’histoire; mais parce que son âme était plus forte que son bras, elle a fait passer la vie avant l’histoire et fait passer la vie et le bonheur des humbles avant la gloire des grands de ce monde. Elle a guidé ses sœurs, les Sœurs Grises, qui continuent son œuvre dans l’espace et le temps, à soigner gratuitement les malades avant la naissance de l’assurance hospitalisation, à nourrir, loger, défendre les pauvres et les maltraités avant la création des centres d’accueil et de l’assistance sociale. L’œuvre des Sœurs Grises est l’un des plus beaux témoignages que la créature puisse rendre à son Créateur qui, en nous laissant la création en friche, nous invite à la parachever.»

Le magazine Parabole reproduit ce texte qu'Antonine Maillet avait rédigé au lendemain de la canonisation de Mère d'Youville. Son propos sert bien la thématique de tout ce numéro: S'ajuster au projet de Dieu.

mercredi 18 janvier 2017

Décès de Huguette Bergeron-Fortin

Directrice de la revue Vivre en Église, une publication de l'archidiocèse de Montréal, Huguette Bergeron-Fortin est décédée hier, 17 janvier, au Centre d’hébergement Marie-Rollet de Montréal. Madame Bergeron-Fortin a aussi été membre du conseil d'administration de la revue L'Église canadienne. Publiée jusqu'en décembre 2006, Vivre en Église a été remplacée par la publication thématique Haute Fidélité.

Les funérailles de Huguette Bergeron-Fortin auront lieu le samedi 21 janvier.

Nouvelle revue franciscaine: espérance

«Remettre l’autre debout. Souvent aussi, accepter que l’autre nous remette debout. Toutes les contributions de ce numéro pointent dans la même direction: l’espérance.» C'est par ces mots que débute l'éditorial que signe Étienne Godard dans le plus récent numéro de la Nouvelle revue franciscaine.

Le secrétaire du comité de rédaction mentionne notamment l'entrevue qu'il a réalisée auprès d'Estelle Drouvin, coordonnatrice du Centre de services de justice réparatrice (CSJR). «Le survol du travail fait par le CSJR sur ce chemin [d'espérance], est éloquent. Il cherche à reconstruire des liens et réinsérer les acteurs dans le tissu social. J’ai toujours cette parole d’Estelle Drouvin dans la tête. Elle parle du travail du CSJR comme «la création d’un espace de confiance où les gens peuvent se parler».

La publication de CATHII

Le plus récent numéro de CATHII info est en ligne. Cette publication du Comité d’action contre la traite humaine interne et internationale (CATHII) compte quatre pages. Dans ce numéro, on rend hommage aux deux religieuses qui ont initié cet organisme, Céline Dubé, CND, et Lise Gagnon, SNJM. 

CATHII info n'est pas membre de l'AMéCO.

mardi 17 janvier 2017

Église de Trois-Rivières: crise

«Dire que l’Église d’ici fait face à une crise relève presque de l’euphémisme. Les symptômes de cette crise sont trop bien connus pour qu’il soit nécessaire d’insister plus avant: chute des vocations, faiblesse de la pratique dominicale et sacramentelle, décrochage des jeunes et des familles, sommes colossales investies dans la sauvegarde du patrimoine religieux», écrit Frédéric Barriault dans le plus récent numéro d'Église de Trois-Rivières.

«Au  cours  des  dernières  décennies,  plusieurs  théologiens ont tiré la sonnette d’alarme et invité leurs coreligionnaires à cesser de rêver à une éventuelle renaissance du catholicisme triomphant d'autrefois. Cette Église-là est bel et bien morte», ajoute-t-il dans son texte sur le tournant missionnaire entrepris par différentes communautés chrétiennes.

lundi 16 janvier 2017

Mgr Marc Pelchat, caricaturiste

Nouvel évêque auxiliaire de Québec, Mgr Marc Pelchat explique dans le numéro de décembre de Pastorale-Québec qu'il a été, un moment, caricaturiste pour un quotidien de Québec.

«Je ne suis qu’un dessinateur amateur, j’admire surtout des professionnels comme Normand Hudon, à l’époque, ou André-Philippe Côté de nos jours. Mais oui, j’ai été caricaturiste politique au journal L’Action catholique, qui venait de changer de nom et de propriétaire. Pendant un an, avec la permission des autorités au Grand Séminaire – car j’étais séminariste à ce moment-là – je me suis acquitté d’un contrat qui exigeait de produire au moins trois caricatures par semaine. J’espère que ce n’est pas moi qui ai causé la fermeture du journal peu après», a-t-il confié au rédacteur en chef René Tessier.

L'Action catholique a été publié de 1915 à 1962. Le quotidien a été remplacé par L'Action (1962-1971) et par L'Action-Québec (1971 à 1973). La collection numérique de BAnQ indique que le quotidien L'Action-Québec fut vendu en 1973 à de nouveaux propriétaires. Son successeur, À propos, ne connaîtra qu'une courte existence (1973-1974)».

dimanche 15 janvier 2017

Gaëtane Larose aux Journées François-de-Sales

«C'est  devenu pour moi un pèlerinage annuel», lance Gaëtane Larose. L'ex-présidente de l'AMéCO (de 2000 à 2005, puis de 2009 à 2013) participera aux Journées François-de-Sales pour une huitième fois.

Les 21e Journées François-de-Sales se dérouleront cette année du 25 au 27 janvier 2017 à Annecy, en France. Le thème: Les religions font la une.
C'est la Fédération des médias catholiques qui organise cette rencontre.

La vie dans notre Église à la BAnQ

Tout éditeur d'un document publié au Québec est tenu de déposer à Bibliothèque et Archives nationales du Québec deux exemplaires de sa publication dans les sept jours suivant une parution. Cette obligation, appelée le dépôt légal, concerne tout aussi bien les éditeurs de livres que les responsables de journaux, revues et magazines. La presse religieuse québécoise n'échappe pas à cette obligation.

Depuis quelques années, des revues ont été créées ou transformées en format numérique et ne sont plus disponibles sur papier. Leurs éditeurs sont invités à déposer un exemplaire numérique. «Le dépôt des publications numériques est volontaire mais fortement encouragé pour favoriser la conservation permanente du patrimoine documentaire québécois», insiste BAnQ.

Les responsables de La vie dans notre Église (diocèse de Saint-Jean-Longueuil) ont déposé auprès de BAnQ dix numéros en format PDF de la publication. Le premier numéro a été publié en décembre 2014.

samedi 14 janvier 2017

Des nouvelles du conseil d'administration

Les membres du conseil d'administration de l'AMéCO se sont réunis jeudi dans les locaux de Communications et Société. Trois dossiers ont été discutés en profondeur, rapporte Frédéric Barriault, administrateur.

Il mentionne cette «demande de subvention auprès du Fonds des périodiques de Patrimoine Canada afin de financer la refonte, la mise à jour et l’optimisation du site web de l’AMéCO». Il a aussi été question de la visibilité de l'AMéCO et de ses membres aux prochains congrès de Signis et de la Catholic Press Association of the United States and Canada qui se tiendront à Québec en juin. Un budget a été prévu afin d'offrir des bourses aux membres de l'AMéCO qui souhaitent participer à ces rencontres.

Enfin, relate Frédéric Barriault, rédacteur à Communications et Société, les discussions sur le congrès 2017 de l'AMéCO ont été amorcées. Cette rencontre annuelle se tient habituellement à la fin du mois d'octobre. Le tout premier congrès de l'AMéCO - l'association portait alors le nom d'Association canadienne des périodiques catholiques - a été tenu en septembre 1968. L'organisme fêtera son 50e anniversaire en 2018.

vendredi 13 janvier 2017

Le gazouillis de la semaine

Chaque vendredi, un tweet qui intéressera tout particulièrement les membres de l'AMéCO par sa pertinence, son style, ses images et/ou son propos.

jeudi 12 janvier 2017

Prêtre et pasteur: carême 2017

Le numéro de janvier de la revue Prêtre et pasteur propose des textes pour le carême 2017.

«Durant le carême, nous sommes invités au jeûne et à la privation», note le comité de liturgie de la paroisse Saint-Pierre-Apôtre de Montréal. C'est lui qui signe les textes de la célébration du pardon, tenue durant le carême.

Le comité note qu'il existe d'autres formes de jeûne que celle de la privation de nourriture. Il  suggère de «se priver d'un loisir, d'une activité sociale, d'une émission de télé, pour prendre du temps avec des personnes qui ont besoin de notre présence, même si ces personnes ne sont pas celles que nous choisirions en priorité».

mercredi 11 janvier 2017

SpiritualitéSanté: sens de l'existence

«Nous avons la chance inouïe d’avoir reçu le don de l’existence et, à la différence de l’abeille, de la pierre ou du chou-fleur, nous pouvons nous en rendre compte et nous en émerveiller. C’est une expérience qui nous coupe littéralement le souffle», écrit Jean  Grondin, professeur de philosophie à l’Université de Montréal, dans le plus récent numéro de SpiritualitéSanté.

«Cette expérience a le don de relativiser toutes nos petites mesquineries, qui ne sont que vanité, et elle ne peut que nous remplir de gratitude devant le prodige et la beauté de la vie. C’est certainement une expérience privilégiée – et un sens de la vie – que les personnes en fin de vie peuvent développer et transmettre à ceux qui sont trop occupés pour s’y arrêter et qui l’ont un peu oublié», poursuit-il.

mardi 10 janvier 2017

Aujourd'hui Credo: changements en 2017

«Le fait que cette parution d’Aujourd’hui Credo soit la dernière édition papier m’attriste beaucoup, mais ce tournant ne signifie pas la fin de la publication», écrit Kristine Greenaway, responsable de l’équipe des Ministères en français de l'Église Unie du Canada, dans le plus récent numéro de la revue. Pour elle, cela «marque plutôt le début d’une nouvelle ère dans laquelle les pèlerins partagent leurs récits dans les auberges d’aujourd’hui – celles des médias sociaux.»

Elle explique qu'en 2017, quatre numéros d’Aujourd’hui Credo seront publiés. Ils «ressembleront beaucoup à l’édition papier. Ils seront acheminés directement dans les boîtes courriel des personnes dont le nom figure sur notre liste de diffusion. Ils seront aussi disponibles sur le site egliseunie.ca et sur la page Facebook des Ministères en français. Et mieux encore, la revue sera publiée gratuitement – un prix imbattable!»

Elle ajoute que «les éditions papier ne disparaîtront pas complètement puisque nous publierons deux dossiers qui seront diffusés en format imprimé ainsi qu’en ligne». Un premier dossier portera sur le 500e anniversaire de la Réforme. «Plus tard dans l’année, nous amorcerons la publication de certains articles qui figureront dans l’édition en ligne, et sur un nouveau site Web Aujourd’hui Credo associé au site egliseunie.ca qui sera mis en ligne. Cette façon de publier des articles en les dotant de leur propre adresse URL en facilitera l’accès et le partage sur les médias sociaux.»